croyances limitantes : le coaching vous aideLes croyances, des éléments clés de nos pensées et de nos comportements

Chacune de nos actions est fondée sur un réseau élaboré de croyances et de buts. Prenez le simple fait d’ouvrir une porte. Un tel acte dépend de nos croyances sur ce qui se trouve au-delà de la porte, ainsi que sur ce qui est disponible pour nous, là où nous nous trouvons actuellement. À un niveau encore plus basique, notre tentative d’ouvrir la porte est ancrée dans la conviction que nous comprenons comment fonctionne une porte, et que nous sommes capables de l’utiliser. Les croyances sont donc des éléments centraux à nos processus cognitifs, et donc à nos comportements.

Les croyances irrationnelles, ou limitantes, sont des messages sur la vie que nous nous envoyons et qui nuisent à notre fonctionnement. Ce sont en quelque sorte des scénarios pré-élaborés sur la façon dont nous pensons que la vie «devrait» être pour nous et pour les autres. Les croyances irrationnelles constituent des réponses automatiques qui surgissent lorsque nous sommes confrontés à des événements ou des situations stressantes.

Les croyances limitantes sont une interprétation erronée de la réalité, qu’elles déforment. Elles conduisent à des émotions négatives, qui elles-mêmes génèrent des comportements inadaptés ou dysfonctionnels.

Quelles sont les croyances irrationnelles les plus répandues ?

Voici la liste des 10 croyances irrationnelles les plus fréquentes :

  1.  Je dois être aimé(e) ou approuvé(e) de toutes les personnes que je trouve importantes
  2. Je dois être parfaitement compétent(e) et performant(e) dans toutes les circonstances
  3. Les personnes qui agissent injustement sont nécessairement des personnes mauvaises ou méchantes
  4. Lorsque je suis frustré(e), ou traité(e) injustement, ou que je suis rejeté(e), alors la vie est horrible et c’est une catastrophe
  5. Lorsque je me sens malheureux(se), je ne peux rien y faire et je ne peux ni contrôler ni changer mes sentiments.
  6. Si quelque chose me paraît angoissant ou effrayant, je dois y penser tout le temps et redoubler de prudence
  7. Je préfère éviter ou fuir les difficultés de la vie ou mes responsabilités plutôt que d’y faire face
  8. Mon passé détermine mes sentiments, mes comportements et ma vie d’aujourd’hui.
  9. Je dois toujours être sûr(e) de ce qui va se passer, ou de ce qui va arriver, pour me sentir bien
  10. Si je ne trouve pas de solution à mon problème ou à ma difficulté, ma vie est terrible

L’apport du coaching : remplacer les croyances limitantes par des croyances aidantes

Avez-vous reconnu votre façon habituelle de réagir dans l’une ou plusieurs des phrases ci-dessus ? Savez-vous que le coaching cognitivo-comportemental permet, en quelques séances, de remplacer ces croyances limitantes par des croyances aidantes ? Si vous avez envie d’être moins anxieux ou moins angoissé, si vous souhaitez apprendre à mieux faire face à des situations difficiles, ou encore si vous voulez vous libérer d’un passé pesant…un travail en coaching sur la remédiation de vos croyances limitantes vous permettra d’atteindre plus facilement vos objectifs personnels et professionnels.

Lire aussi :

Déroulement d’une séance de coaching

Apprendre à gérer son stress pour prévenir le burn-out

Procrastination : comment reprendre le contrôle

Prendre RDV