L'aide de l'hypnose dans la dépression saisonnière

Depuis qu’on est passés à l’heure d’hiver, que les jours raccourcissent et que les feuilles tombent…vous vous sentez un peu triste. Pas très en forme. Plus vraiment d’énergie. Vous n’avez envie de rien, si ce n’est peut-être de rester emballé dans votre couette. Et si c’était une dépression saisonnière ?

Dépression saisonnière, quels symptômes ?

La dépression saisonnière est liée aux changements de saison. Si vous êtes comme la plupart des gens qui connaissent cette forme de dépression, vos symptômes commencent à l’automne et se poursuivent pendant les mois d’hiver. Ils incluent des besoins accrus de sommeil, des changements de votre appétit, avec un attrait particulier pour les aliments riches, parfois une prise de poids et une fatigue associée à une baisse d’énergie.  La dépression saisonnière touche plus souvent les femmes que les hommes, et est plus fréquente chez les personnes jeunes.

Les mécanismes biologiques impliqués

Quand il fait noir, nous produisons une hormone, la mélatonine, qui nous rend somnolents. C’est tout simplement un signal envoyé à notre corps pour lui indiquer qu’il est temps de se coucher. Les journées d’hiver, plus courtes et plus sombres, pèsent lourdement sur les personnes atteintes de dépression saisonnière car elles produisent des niveaux de mélatonine plus élevés que la normale. Par ailleurs, alors que la mélatonine nous aide à réguler nos cycles de sommeil, la sérotonine, un neurotransmetteur, nous aide à réguler nos humeurs, notre mémoire, notre comportement social, notre appétit, notre digestion, notre sommeil et notre libido. Ces fonctions sont importantes pour notre bien-être. La lumière du soleil affecte directement la production de sérotonine et lorsque les jours raccourcissent, nous en fabriquons naturellement moins. Les personnes souffrant de dépression, y compris de dépression, produisent des taux de sérotonine bien inférieurs à la moyenne.

Le rôle des pensées dans la dépression saisonnière

Si vous avez déjà expérimenté une dépression saisonnière, vous allez avoir tendance à redouter ces journées sombres et plus courtes, la saison de la grippe, la période avant les fêtes, etc…Notre esprit est ainsi fait qu’il utilise nos comportements passés pour anticiper les situations. Et cette anticipation, cette peur de l’hiver, peut contribuer à alimenter cette dépression saisonnière. C’est un cercle vicieux.

Et l’hypnose ?

Il existe des techniques, notamment de programmation neurolinguistique et d’hypnose, qui peuvent vous aider à rompre ce cercle vicieux. Au lieu de penser à ce qui s’est passé l’année dernière, lorsqu’ il faisait froid et sombre, vous pouvez apprendre à penser à la meilleure façon de prendre soin de vous, pour vivre cette expérience différemment. Vous pourrez ainsi créer un nouveau modèle, et une nouvelle attitude, à intégrer dans votre esprit pour remplacer les vieux réflexes, et ainsi mieux vivre cette période.

Apprendre à penser autrement

L’hypnose et l’approche cognitivo-comportementale vous aident à dissocier naturellement les anciens réseaux de neurones responsables des schémas de pensée qui déclenchent des sentiments inutiles. En créant de nouveaux chemins neuronaux, vous pourrez répondre de manière différente à des situations que vous redoutiez auparavant, comme l’arrivée de l’hiver et la période hivernale. Vous entrainerez votre cerveau à rediriger votre attention sur cette période de l’année. Des visualisations, des exercices guidés, et l’apprentissage de l’auto-hypnose vous permettront de vous concentrer sur les choses positives qui vous aideront à vous sentir mieux. L’hypnose vous permet de vivre un état de relaxation profond qui peut permettre d’atténuer les ressentis désagréable pendant cette période de l’année.

Prendre RDV
Lire aussi :

Reprenez le contrôle, le stress n’est as une fatalité

Insomnies, retrouvez le sommeil grâce à l’hypnose et à l’auto-hypnose

Dépressions légères et modérées, l’aide de l’hypnose

 

 

 

Dépression saisonnière : mieux vivre cette période
5 (100%) 1 vote