L’hypnose : des effets démontrés pour les dépressions légères à modérées L’hypnose a connu une révolution tranquille, passant d’un simple gadget à une composante reconnue et vitale des programmes de médecine et de thérapies comportementales. Elle fait l’objet de nombreuses recherches cliniques et neuroscientifiques, qui investiguent la manière dont les mots d’un praticien peuvent contribuer au changement chez une personne qui suit des séances d’hypnose. Contrairement à ce qui est généralement imaginé, les personnes en état d’hypnose sont pleinement conscientes de ce qui se passe. Certains de mes clients, à l’issue d’une séance, pensent que cela n’a pas fonctionné « car ils se souviennent de tout ». IlsEn lire plus

La procrastination : des conséquences sur la santé Vous n’arrivez pas à boucler ce dossier ? Vous n’avez toujours pas pris ce RDV chez le dentiste ? Votre pile de courrier administratif ressemble de plus en plus à la tour de Pise ? La procrastination est le fait de remettre systématiquement à plus tard des tâches ou des actions, et ce malgré les conséquences négatives que cela peut engendrer. Parmi elles, les études montrent que les procrastinateurs chroniques subissent plus de stress, ont pour la plupart de moins bonnes performances et sont généralement en moins bonne santé. La procrastination est liée à une insuffisance dansEn lire plus

La charge mentale, cela vous dit quelque chose ? Quand les sollicitations permanentes du quotidien, en famille ou au travail, deviennent écrasantes et peuvent mener tout droit au burn-out… Retrouvez le reportage de France 2 : « Le burn-out des mères, au sein de leur propre foyer, est peu connu et sous-évalué. Ce phénomène est pourtant en nette progression : de plus en plus de mamans se disent épuisées par leurs enfants, par l’ampleur de leurs tâches quotidiennes, par leurs difficultés à concilier vie personnelle et vie professionnelle. La « charge mentale » est trop lourde : c’est ce que dénonce la psychanyste Etty Buzyn dansEn lire plus

Contrairement à l’hypnose, les bonnes résolutions ne fonctionnent pas, et voici pourquoi : 1 – Il y a un seul 1er janvier, mais 364 autres jours qui vous ouvrent chacun le champ des possibles. Une bonne résolution est figée, statique, et adresse à votre cerveau le message suivant : « Il n’y a qu’une seule opportunité ». Il existe des milliers d’opportunités. 2 – Ce qui améliore le plus notre vie n’est pas…ce que nous faisons le plus ! Car, ce qui améliore le plus notre vie…c’est être, et non faire n’est-ce pas ? 3 – « Il faut que », « je dois »…EtEn lire plus