Nos émotions jouent un rôle central dans la perception de la douleur et sont capables de la moduler beaucoup plus qu’on ne l’imagine. Les émotions font partie du tableau de la vie. Elles peuvent accentuer les douleurs chroniques comme les estomper. Cette réalité ne remet pas pour autant en cause les facteurs physiques. Mais nier le rôle des émotions dans l’expression des symptômes, c’est risquer de passer à côté de la nature subjective de la douleur. Apport des neurosciences Grâce à la contribution des neurosciences, la compréhension de la douleur chronique a fait un bond en avant. Comment? En mettant en évidence des mécanismes deEn lire plus

Arrêter de fumer avec l'hypnose

Nier la nocivité du tabac, une stratégie de défense concertée Dans les années 40 et surtout au début des années 50, alors que commençaient à paraître les premières études scientifiques mettant en lumière les méfaits du tabac sur la santé, l’industrie du tabac a vu ses ventes chuter de façon vertigineuse. Dans ce contexte, et bien que concurrentes, les principales firmes de tabac se sont réunies, le 15 décembre 1953, pour échafauder ensemble le plan de défense commun de leur marché. Conseillés par le cabinet de relations publiques Hill & Knowlton, les cigarettiers ont à cette occasion opté pour une stratégie de négation pure etEn lire plus

Retrouvez le podcast de l’émission « CQFD » de nos voisins Suisses, qui reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches. Émotions : le point de vue d’une spécialiste neuroscientifique Dans ce podcast, Anne Baecher a invité la neuroscientifique et psychologue Olga Klimecki, maître-assistante au Centre interfacultaire des sciences affectives (CISA) de l’Université de Genève (Unige). Une heure pour faire connaissance avec cette passionnée et parler de méditation pleine conscience, d’empathie et de compassion. Ecouter le podcast Lire aussi : Dépression saisonnière : mieux vivre cette période Pour changer un comportement, travaillez sur vos émotions 0.0 00En lire plus

Phobie de l'avion : l'aide de la réalité virtuelle

Pour beaucoup, prendre l’avion est synonyme de vacances et de détente, tandis que pour d’autres, moins chanceux, ce moyen de transport est une source d’angoisse intense. La phobie de l’avion concerne près d’un tiers de la population. Il existe des solutions efficaces pour s’en débarrasser et profiter pleinement des voyages. Définition Qu’est-ce qu’ “avoir peur” ? Avoir peur est utile, puisque la peur est le système d’alerte du corps qui permet de nous avertir d’un potentiel danger. Elle se manifeste quand la situation semble nous échapper ou lorsque l’on croit que l’on n’a plus aucun contrôle. On peut définir la « peur » comme étant un « sentiment d’angoisse éprouvé enEn lire plus

Phobies : se libérer avec la réalité virtuelle

Les phobies, des peurs qui gâchent la vie Les phobies sont des peurs persistantes et irrationnelles à l’égard de certains objets ou de certaines situations posant objectivement peu ou pas de danger. Les phobies se manifestent sous plusieurs formes : la peur associée à une phobie peut se concentrer sur un objet ou une situation particuliers, il s’agit alors d’une phobie spécifique. La peur peut aussi concerner une activité réalisée dans un contexte public, c’est alors une phobie sociale. Parmi les phobies les plus courantes, on trouve la phobie des araignées, des tunnels, des hauteurs, de conduire sur autoroute, de l’eau, de prendre l’avion ou encoreEn lire plus

Quelques conseils pour mieux aimer Noël

Faites-vous partie de ces gens, nombreux, qui n’aiment pas Noël ?  Voire même, qui redoutent l’arrivée de décembre et sentent leur moral chuter au fur et à mesure que les illuminations, les publicités, les vitrines sont mises en place. J’ai moi-même une amie, appelons là Céline, qui fait partie, comme vous peut-être donc, de ces gens qui détestent Noël. Ses souvenirs d’enfance sont plutôt mauvais. Noël était l’occasion de disputes plus fréquentes que d’habitude entre ses parents, son environnement familial au sens large était lourd, pénible. Elle se sentait seule, encore plus à cette période de l’année. A la suite de ses expériences de petiteEn lire plus

L'aide de l'hypnose dans la dépression saisonnière

Depuis qu’on est passés à l’heure d’hiver, que les jours raccourcissent et que les feuilles tombent…vous vous sentez un peu triste. Pas très en forme. Plus vraiment d’énergie. Vous n’avez envie de rien, si ce n’est peut-être de rester emballé dans votre couette. Et si c’était une dépression saisonnière ? Dépression saisonnière, quels symptômes ? La dépression saisonnière est liée aux changements de saison. Si vous êtes comme la plupart des gens qui connaissent cette forme de dépression, vos symptômes commencent à l’automne et se poursuivent pendant les mois d’hiver. Ils incluent des besoins accrus de sommeil, des changements de votre appétit, avec un attrait particulier pourEn lire plus

Reprenez le contrôle sur vos crises d'angoisse

Quand votre corps se met à crier Vous êtes soudainement envahi par un sentiment très intense de peur et de menace. Votre cœur se met à accélérer et vos palpitations sont telles que vous vous demandez si vous n’êtes pas en train de faire un infarctus.  Ou vous vous mettez subitement à transpirer abondamment à cause de bouffées de chaleurs intenses. Ou encore, vous avez des difficultés à respirer, vous êtes très essoufflé et vous avez une sensation d’oppression au niveau de votre poitrine. C’est peut-être plutôt une sensation de vertige, la tête qui tourne, votre vue qui se brouille avec comme des mouches devantEn lire plus

Retrouvez un confort de vie grâce à l'hypnose

La douleur chronique affecte plus de 13 millions de Français en 2018. Elle peut être provoquée par une variété de causes, comme la maladie bien sûr, mais aussi les troubles génétiques, les traumatismes ou les complications de la chirurgie. La première étape dans le traitement de la douleur chronique est son diagnostic médical, posé par un médecin. Parfois, cette démarche qui peut paraître simple prend des mois ou des années, avec des consultations auprès de divers et nombreux spécialistes. Mais elle est nécessaire et impérative, car c’est elle qui vous permet de passer à l’étape suivante : la gestion de cette douleur. Quand la douleur chroniqueEn lire plus

Apprendre à dire non et bien le vivre

Dire non vous paraît au-dessus de vos forces ? Essayez-vous toujours d’être gentil avec les autres, ou de faire plaisir, à votre détriment ? Vous n’êtes pas seuls ! Une histoire qui ressemble à la vôtre J’ai récemment suivi une jeune femme qui ne parvenait pas à dire non parce qu’elle ne voulait pas blesser les autres. Par exemple, à chaque fois qu’on lui demandait de l’aide, elle s’occupait d’abord de ces demandes même si elle avait elle-même beaucoup de choses à faire. Elle a réalisé que ce comportement avait des conséquences néfastes pour elle : cela lui prenait le temps et l’énergie dont elle avait besoinEn lire plus